Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Butineurs du Val de Bièvre
Articles récents

Le festival des Abeilles 2016

15 Février 2016 , Rédigé par Dan Failler Publié dans #Apiculture

Le festival des Abeilles 2016

Merci à tous les Butineurs du Val de Bièvre, les exposants, les conférenciers, les élus, les agents du département du Val de Marne, les animations
Merci à toutes ces énergies qui se rassemblent pour faire de ce festival une fête de la générosité et de la bienveillance pour l'entomofaune et la flore locale.

Le pari est gagné pour la deuxième édition.

Pas de discours sur le bon chiffre de fréquentation mais une comptabilité importante sur les étonnements, la poésie, l'art apicole, les échanges de savoir, l'apiculture écologique, les abeilles…
Et même si, paradoxalement, c'est le crapaud calamite et sa ponte dans la nouvelle mare qui ont fait le buzz, les abeilles sauvages étaient à l'honneur et bien présentes dans les zones sablonneuses. La bonne nouvelle est que leur fréquentation, leur développement semble en expansion.

Seul on ne fait rien, les Butineurs l'ont bien compris. Ce festival est une marmite pour le bouillon des idées, des approches et des visions de la biodiversité urbaine dans notre petit coin du Val de Bièvre.
Et maintenant ? On parle déjà de faire deux jours en 2017 !!!!

On vous remercie de nous retourner toutes les idées et commentaires, afin de faire encore mieux pour la troisième édition !!!

Amicalement,

2eme Festival de l’abeille Parc départemental des Hautes-Bruyères Dimanche 10 avril Entrée libre de 11h à 18h30

Dimanche 10 avril 2016, de 11h à 18h30, au parc départemental des Hautes-Bruyères de Villejuif, se tiendra le 2ième festival de l’abeille sauvage, domestique et de la biodiversité urbaine. Expositions, démonstrations, présentation de ruches actives, ateliers participatifs, ventes de miel et autres produits, jeux pour les enfants (et pour les plus grands), animation musicale, restauration, visites du rucher et des jardins vous seront proposés toute la journée.

Plus d'une trentaine d’exposants: apiculteurs, vanniers, menuisiers, jardiniers, naturalistes, photographes, associations et collectivités sont attendus pour vous faire partager leurs passions et pour échanger autour des abeilles, des espèces protégées et de la biodiversité. Des conférences sur le thème des abeilles sauvages vous seront présentées par Vincent Albouy et Philippe Boyer et une table ronde sur le thème « la biodiversité en ville » terminera cette journée.

Les partenaires de l’association pour ce festival :

Le jardin des petites ruches, Lenoir apiculteur, Osman apiculture, Abeille machine, Bagneux apiculture, Vannerie (cueille essaims, Ruches en paille), Menuiserie JLouis Godineau, l’atelier des ruches Warré, les jardins familiaux de Villejuif, Le sens de L’humus, Le rucher des Lilas, l’école des plantes, Arcueil ville comestible, CANIF (Conservatoire des abeilles noire), l’association Renard, La Bouilloire, UrbanEco, Photographe F.Carrez, AAPP, CAVB, DEVP, Archéologie (département), commerçants : Bien Vivre, Body nature, Librairie, La crêpe rit, EthikServices

Pour tous renseignements lesbutineursvdb@gmail.com

Les conférences

Deux conférences sur les abeilles sauvages :

  • Vincent Albouy auteur de « Abeille sauvages les connaitre, les accueillir, les protéger ».

  • Philippe Boyer auteur de « l’abeille sauvage » et photographe.

Programme (durée 45 mn)

  • 11h : Vincent Albouy

  • 13h30 : Philippe Boyer

  • 14h30 - Vincent Albouy

  • 15h30 - Balade à la découverte des abeilles sauvages avec Vincent Albouy

Vous aurez l’occasion de rencontrer les conférenciers, lors des découvertes du parc ou sur le stand de la librairie, pour une séance de dédicaces de leurs ouvrages.

La journée se terminera à 17h par une table ronde « la nature n'est pas une contrainte mais une solution » animé par Béatrice Mathieu rédactrice en chef à l’Expansion.

Le thème proposé:

  • Nature en ville biodiversité urbaine, trame verte, la gestion différenciée, enrichir développer, protéger, conserver, protéger développer etc…

  • Quelle stratégie adopter pour Restaurer, Préserver, et développer la biodiversité en milieu urbain.

Les participants

  • Mme Marine Linglart, Hélène de Comarmond, Philippe Boyer, Charlotte Chiarelli et l'association Renard.

Le festival des Abeilles 2016

Plan d'accés au Parc des Hautes Bruyères et au Festival

Derniers livres de Philippe Boyer et de Vincent Albouy
Derniers livres de Philippe Boyer et de Vincent Albouy

Derniers livres de Philippe Boyer et de Vincent Albouy

Lire la suite

Le festival des Abeilles 2015

14 Février 2016 , Rédigé par Dan Failler Publié dans #Apiculture

Dimanche 12 avril 2015 au parc départemental des Hautes-Bruyères à Villejuif, a eu lieu la première édition de la Fête de l'abeille et de la biodiversité. Une journée festive, mais aussi un temps fort pour les passionnés et les professionnels du monde apicole et de la biodiversité.

L'occasion a été donnée aux jardiniers, apiculteurs, naturalistes, artisans et aux nombreux visiteurs de se rencontrer et d'échanger autour de préoccupations communes par une belle journée du mois d'Avril

Les visiteurs ont pu participer aux :

  • animations, ateliers (semis, fabrication de nichoir à oiseau ou d’hôtel à abeilles, peinture biologique pour ruche...)
  • visites guidées dans le rucher de l'association des butineurs du Val de Bièvre
  • expositions (abeilles, insectes en macro-photographie, ..)
  • conférences avec des spécialistes de renom sur le thème des oiseaux, des abeilles sauvages, insectes,
  • dégustations de miel,
  • jeux destinés aux enfants

Afin de bénéficier de la journée et de toutes les activités proposées, une restauration était possible sur le site

Retrouvez le programme : http://data.over-blog-kiwi.com/0/54/73/42/20160223/ob_4bd76f_fete-abeille-2015-programme.pdf

Retrouvez en images cet évènement festif ainsi que quelques témoignages à travers la vidéo réalisée par le TVAL: https://vimeo.com/125445083

Articles de presse du Val de marne :

La fête de l'abeille 2015
La fête de l'abeille 2015
La fête de l'abeille 2015

La fête de l'abeille 2015

Pourquoi un festival sur les abeilles au parc des Bruyères ?

La réponse en images : https://vimeo.com/122087195

Lire la suite

Bourdon terrestre et coquelicot

14 Janvier 2016 , Rédigé par Dan Failler

En attendant les beaux jours et la sortie des apidés, voici un bourdon terrestre (Bombus terrestris) qui butine des coquelicots. Le pollen de cette fleur est noir/violet ! (photos 2015).

Bourdon terrestre et coquelicot
Lire la suite

Balade à la Roseraie

2 Janvier 2016 , Rédigé par Dan Failler

C'est le dernier jour de l'année 2015 et voici quelques rencontres avec ceux qui vivent dans de vieux boisements.

Le parc de la Roseraie a conservé une diversité d'arbres qui produisent des graines. Leur grand âge et leur taille offre aussi des possibilité de nicher pour de nombreuses espèces d'oiseaux. Avec la douceur des températures, l'agitation de la gente ailée est palpable.

Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....
Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....

Bien sûr ils ne sont pas tous représentés ici. Il manque des pics, des mésanges, rouge-gorge, étourneaux....

Lire la suite

Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.

30 Décembre 2015 , Rédigé par Dan Failler

Le projet des Butineurs mûrit tout doucement depuis 2012. L'idée d'une école de la biodiversité fait son chemin et nous aurons peut-être quelques avancées en 2016.

Notamment pour aménager un espace afin d'observer les abeilles sauvages grâce à la mise en place de sites fleuris pour leur nourrissage. Une spirale à plantes aromatiques, un jardin de plantes médicinales ou encore une jachère fleurie.

Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.

Il est aussi primordial d'aménager un site de nidification avec des hôtels à abeilles mais aussi de protéger et de maintenir les nids existants dans le sol comme les bourgades de l'abeille à culotte.

Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.
Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.

L'objectif du programme est de sensibiliser sur des thèmes comme la relation de l'homme à la nature ou les services rendus par l'entomofaune (les insectes).

Les publics concernés par une pédagogie théorique et de terrain sont variés. Cela va du collégien, lycéen aux jardiniers ou tous métiers en relation avec l'environnement urbain.

Ces aménagements apportent des connaissances sur les abeilles sauvages en milieu urbain dans le Val-de-Marne mais plus globalement une approche très pointue du rôle de la nature en ville. C'est aussi dans ces lieux que l'on prend conscience par comparaison de l'état et de la qualité de notre environnement urbain.

Cette école de la biodiversité permettrait également l'apprentissage du vocabulaire naturaliste et surtout la capacité de nommer la faune et la flore ordinaire, donc de lui donner une existance.

Mais la grande question reste celle liée au financement. Sans doute la grande affaire de 2016 pour l'association…

Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.
Un programme de sensibilisation aux abeilles sauvages.
Lire la suite

Défendre la biodiversité à la COP21

28 Décembre 2015 , Rédigé par Dan Failler

Les Butineurs étaient présent à la cop21 pour défendre et soumettre aux représentants du département du val de Marne et au public l'idée de créer un réservoir de biodiversité dans les parcelles du parc des Hautes Bruyères.

Un environnement de qualité c'est à dire des écosystèmes fonctionnels sont sans aucun doute une des réponses que la nature peut apporter pour mieux résister au réchauffement climatique.Un environnement de qualité c'est à dire des écosystèmes fonctionnels sont sans aucun doute une des réponses que la nature peut apporter pour mieux résister au réchauffement climatique.

Un environnement de qualité c'est à dire des écosystèmes fonctionnels sont sans aucun doute une des réponses que la nature peut apporter pour mieux résister au réchauffement climatique.

Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.
Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.

Abeilles, oiseaux, crapauds, habitats, autant d'arguments pour donner un statut de protection aux parcelles.

Lire la suite

Six couleurs pour six ruchers.

7 Septembre 2015 , Rédigé par Dan Failler

Six couleurs pour six ruchers.

Six couleurs pour six ruchers.

Le menu des activités 2016

Apiculture

Formation apiculture niveau 1

Formation apiculture niveau 2

Biodiversité

Le festival des abeilles (deuxième édition)

Un jardin de plantes aromatiques

Des Hôtels pour les abeilles sauvages

Des nichoirs dans le Val de Bièvre

Inscriptions et renseignements au forum des associations de Cachan le samedi 12 septembre.

Six couleurs pour six ruchers.
Lire la suite

Dans l'intimité de Dasypoda hirtipes

2 Septembre 2015 , Rédigé par Dan Failler

Fin août ! Avec un peu de retard en 2015, Les abeilles à culotte émergent de terre.

Et tout commence par des accouplements.

Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.
Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.

Jeune femelle dasypoda après une fécondation subit par plusieurs mâles. Quelques secondes de répit pour reprendre de l'énergie.

La sortie du nid est un tumulus de sable. Le sable provient des galeries creusées dans le sol. Un sol qui ne contient évidemment aucune trace de produit chimique ou autres matières non naturelles.

La sortie du nid est un tumulus de sable. Le sable provient des galeries creusées dans le sol. Un sol qui ne contient évidemment aucune trace de produit chimique ou autres matières non naturelles.

L'abeille à culotte de la famille des méllitidés (apoidé apiforme), niche dans un sol sablonneux comme de nombreuses espèces d'abeilles solitaires terricoles. 

Et comme pour les autres abeilles c'est aussi la préservation et le maintient de son habitat qui protège les populations car cette espèce construit son nid sur le site ou elle née.

L'habitat c'est la carrière d'extraction de sable. Aujourd'hui la question qui se pose est comment préserver et laisser en état de carrière active une partie du parc par exemple ? 

 

L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.
L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.
L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.

L'abeille à culotte en pleine récolte et transport de pollen.On voit ici que les outils de récolte sont différent de ceux de l'abeille domestique par exemple.

La récolte se fait essentiellement sur deux fleurs de la famille des composées. Elles sont présentes sur le parc là où ne passe pas la tondeuse.

Il s'agit de La picride fausse vipérine (Picris echioides) ou encore sur la chicorée sauvage (Cichorium intybus).

le spectacle des navettes entre fleurs et tumulus n'a lieu que le matin car ces fleurs se ferment quand le soleil monte trop haut.

Un bel exemple de synchronisation des activités de butinage avec la disponibilité des fleurs..

Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.
Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.

Picride et chicorée; des fleurs à ne pas couper en ce moment car elles sont en pleine floraison sur le parc.

Lire la suite

Des insectes butineurs 3

23 Août 2015 , Rédigé par Dan Failler

Les bourdons et les abeilles domestiques (abeilles de ruches) font partie d'une même famille : celle des apidés et de la même sous-famille des apidés. Le cycle biologique des bourdons est différent de celui des abeilles à miel car la colonie ne survit pas à l'hiver. Seule la reine, nommée aussi la fondatrice, reste en vie pendant la mauvaise saison. Elle redémarre une colonie au printemps à la manière des frelons ou guêpes mais ceux-ci sont une autre histoire.

Les apidés sont classés dans le groupe des familles d'abeilles à longue langue. Cette longueur influence le choix des fleurs à butiner...

Les apidés ont une vie sociale complexe : présence d'une caste d'ouvrières, élevage en commun des larves, production de cire utilisée comme matériau pour la construction des cellules à couvain.

Le bourdon des arbres. Bombus hypnorum sur un caryoptéris X une plante exotique qui fleurit dans les parcs et jardins au cœur de l'été.
Le bourdon des arbres. Bombus hypnorum sur un caryoptéris X une plante exotique qui fleurit dans les parcs et jardins au cœur de l'été.

Le bourdon des arbres. Bombus hypnorum sur un caryoptéris X une plante exotique qui fleurit dans les parcs et jardins au cœur de l'été.

Herbicides (Pour en finir avec avec les dernières gouttes dans les parcs).

Il est certain que les herbicides ont une action non négligeable sur l'entomofaune pollinisatrice car ils font disparaître des végétaux producteurs de nectar et de pollen. En apiculture, les herbicides manifestent leur nocivité par une baisse des rendements en miel, au moins localement. En ce qui concerne les Insectes pollinisateurs sauvages, ils sont d'autant plus exposés qu'ils ont un régime alimentaire plus étroit. Certains Apoïdes sont inféodés à un nombre restreint d'espèces végétales. Si les herbicides les font disparaître, ils font du même coup disparaître les Insectes.

Paysages

La transformation des paysages ruraux (arasement des talus, arrachage des haies et des bosquets, comblement de certains fossés, destruction de vieux murs, bitumage de chemins, etc.), les réseaux routiers et notamment autoroutiers, la création de zones industrielles, a pour conséquence la disparition de nombreux biotopes et donc une rupture d'équilibre entre les plantes et leurs pollinisateurs.

Quatre espèces de bourdons. Des pollinisateurs qui fréquentent surtout des fleurs aux corolles profondes. Le bourdon des prés, le bourdon des champs, le bourdon terrestre et le bourdon des pierres.
Quatre espèces de bourdons. Des pollinisateurs qui fréquentent surtout des fleurs aux corolles profondes. Le bourdon des prés, le bourdon des champs, le bourdon terrestre et le bourdon des pierres.Quatre espèces de bourdons. Des pollinisateurs qui fréquentent surtout des fleurs aux corolles profondes. Le bourdon des prés, le bourdon des champs, le bourdon terrestre et le bourdon des pierres.Quatre espèces de bourdons. Des pollinisateurs qui fréquentent surtout des fleurs aux corolles profondes. Le bourdon des prés, le bourdon des champs, le bourdon terrestre et le bourdon des pierres.

Quatre espèces de bourdons. Des pollinisateurs qui fréquentent surtout des fleurs aux corolles profondes. Le bourdon des prés, le bourdon des champs, le bourdon terrestre et le bourdon des pierres.

Lire la suite

Des insectes butineurs 2

11 Août 2015 , Rédigé par Dan Failler

L'abeille charpentière (Xylocopa violacea) , C'est la plus grosse et la plus connue des abeilles sauvages et solitaires de la famille des anthophores, une sous famille des apidés et du genre Xylocopa

Mais avez-vous remarqués que le mâle seul possède des anneaux brun-jaunes sur le bout de ses antennes ?

La difficulté pour trouver des gîtes afin de  se reproduire, menace l'abeille charpentière (bois mort et vieux arbres).
La difficulté pour trouver des gîtes afin de  se reproduire, menace l'abeille charpentière (bois mort et vieux arbres).
La difficulté pour trouver des gîtes afin de  se reproduire, menace l'abeille charpentière (bois mort et vieux arbres).

La difficulté pour trouver des gîtes afin de se reproduire, menace l'abeille charpentière (bois mort et vieux arbres).

Une abeille solitaire classée dans les apiformes à langue longue (anthophora), et que  l'on retrouve sur les fleurs à corolles profondes

Une abeille solitaire classée dans les apiformes à langue longue (anthophora), et que l'on retrouve sur les fleurs à corolles profondes

Ici c'est une femelle. Les jeunes  émergent au mois d'août mais ne s'accouplent qu'au printemps suivant après un hivernage dans des galeries de bois mort.

Ici c'est une femelle. Les jeunes émergent au mois d'août mais ne s'accouplent qu'au printemps suivant après un hivernage dans des galeries de bois mort.

La plante est un caryoptéris 

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>